Vers la fin de l’année 2007, un débat fondamental fût lancé par les membres de l’APAB, autour de la prolifération de marques de boissons, ne respectant pas les exigences relatives à la sécurité des aliments et échappant, dans la grande majorité des cas, au contrôle requis.

Nous sommes arrivés à la conclusion que seule la voie de la Qualité était en mesure de donner des résultats contre ce phénomène qui, non seulement, entachait notre profession, mais présentait des risques pour la santé du consommateur.